Iskender

Iskender met à l'épreuve le médecin indien

Cette page peut présenter des erreurs qui seront bientôt corrigées. Merci pour votre compréhension.
...

Ensuite Iskender fit venir le médecin qui pouvait, en voyant une goutte d’urine, indiquer la maladie dont on soufrait et lui dit :

Quelle est l’origine des maladies qui font pleurer par la douleur qu’elles w causent ?

N Le médecin répondit :

Quiconque mange

. trop, quiconque ne compte pas les bouchées quand il est assis à table, ne reste pas longtemps sain de corps ; et l’on n’est vaillant que quand on a soin de sa santé.

Je vais maintenant le composer un remède pour lequel je réunirai de partout des herbes et qui te fera toujours rester bien portant.

Tu t’en laveras le corps, tous tes appétits augmenteront et quand tu mangeras davantage tu n’en souliriras pas.

Il ramènera les couleurs sur Ion visage et tu auras l’esprit libre en toute occasion.

Conforme-toi à ces paroles sages et le sang et la moelle de Ion corps deviendront plus abondants ; ton corps sera vigoureux et ton cœur sera joyeux comme le gai printemps ; ta riche chevelure ne grisonnera pas et les cheveux blancs seront bannis du mondem Iskender répondit :

Jamais je n’ai entendu chose pareille, ni ne l’ai observée chez aucun roi.

Si tu prépares cette bonne médecine, tu seras mon guide dans ce monde ; je tachèterai au prix de ma vie et te garantirai contre tout mal de la part de tes ennemis. »

Il lui fit donner une robe d’honneur et de beaux présents et l’éleva au-dessus de tous les médecins.

Le médecin aux paroles douces se rendit dans la montagne, emmenant une foule de serviteurs.

Il pos- , sédait une science immense et savait distinguer les poisons et leurs antidotes.

Il fit couper une grande quantité de plantes de montagne, rejeta les inutiles, choisit les bienfaisantes et en composa une médecine

No qui répondait à son désir.

Il frotta le corps du roi avec cet extrait de plantes des montagnes et le maintint en santé pendant des mois et des années.

Par suite de cela, Iskender dormait peu et passait volontiers ses nuits dans la débauche ; sa poitrine était ardente pour le commerce avec les femmes et sa tête cherchait un endroit moelleux poury reposer ; et c’est ainsi que le roi commençait à perdre ses forces, car il ne faisait aucune attention à sa santé., Or il arriva qu’un jour le médecin se présenta et observa dans la goutte des traces de cet affaiblissement ; il dit au roi :

En vivant avec des femmes, un jeune homme devient nécessairement vieux avant le temps.

Je crois que tu n’as pas dormi depuis trois nuits ; dislle-moi et ne me cache rien. »

Iskender lui répondit :

Je suis brillant de santé et mon corps ne se ressent d’aucun abus. »

Le sage indien, digne de tout éloge, ne se contenta pas de cette réponse ; la nuit venue, il chercha dans ses livres et composa un remède contre l’affaiblissement des forces-Cette nuit Iskender dormit seul et sans une compagne au visage de lune ; le matin le médecin vint, le regarda et examina une goutte de son urine ; puis il jeta la médecine, s’assit tout joyeux, saisit gaiement une coupe, fit servir la table et venir des musiciens’et du vin.

Le roi lui dit :

Pourquoi as-tu versé par terre cette médecine que tu avais préparée laborieusementi’n Il répondit :

Parce que le roi, hier soir, HI n’a pas recherché de compagne et qu’il a passé la nuit à dormir seul.

Quand tu couches seul, ô roi, je n’ai besoin d’aucun remède. »

Iskender sourit et l’approuva, disant :

Puisse le monde n’être jamais privé de l’Indel il semble que tous les médecins et les astrologues ysont réunis. »

Il donna au prudent médecin une tonne d’or, un cheval noir avec des harnais d’or et dit :

Puisse ta langue être toujours l’interprète de ta belle intelligence ! »

Dernière mise à jour : 7 sept. 2021