Ormuzd fils de Schapour

Dernières volontés et mort d'Ormuzd

Cette page peut présenter des erreurs qui seront bientôt corrigées. Merci pour votre compréhension.
...

Lorsqu’il sentit qu’il ne pouvaitiéchapper à la mort, ses yeux noirs versèrent bien des larmes de sang ; il fit étendre un tapis dans la salle du trône et appela son fils Bahram.

Il lui dit :

Ô enfant d’une race pure, qui brilles par la valeur et le savoir !

La faiblesse a fixé les yeux sur moi, a fait pâlir mes joues et blanchi mes cheveux ; ma taille de cyprès se courbe, mes roses ont pris la couleur du coing.

Aussitôt que ton jour sera arrivé, prends le gouvernement du monde, sois sage et ne fais de mal à personne.

Garde-toi de détourner ta tête de celui qui demande justice, ne pardonne pas leurs crimes à ceux qui ont opprimé les autres.

Ne laisse jamais ta langue approcher du mensonge, si tu veux rendre brillante ta couronne ; que la sagesse soit ta vie, que la pudeur soit ton conseiller, que tes paroles soient bonnes, que ta voix soit douce !

Puisse Dieu, qui donne la victoire, être ton aide !

Puisse le cœur de les sujets être ta proie !

Renonce aux . ” vengeances, tiens-toi loin des passions et ne sois jamais dominé par elles.

Ne donne pas accès aux ce délateurs, aux ignorants et aux hommes àexpédjents.

Les ignorants ne peuvent que te faire du mal ; prends donc garde à ne pas te livrer à ceux qui sont dépourvus de savoir.

Sache qu’un homme sans modestie et grand parleur n’est respecté de personne.

Traite la sagesse comme ton maître et la colère comme ton esclave ; ne sois jamais âpre envers un homme qui a de la probité.

Aie soin de tenir loin de toi la cupidité, car elle amène la colère, la peur et le besoin.

Sois toujours patient et droit et écarte de ton cœur la perversité.

Prends garde que ton renom ne devienne mauvais, car un homme de mauvais renom n’obtient pas dans le monde ce qu’il désire.

Ne dévie en rien de la voie de la prudence, car ton cœur se repentira de la précipitation et la résolution lente amène les actions justes.

Il .ne faut pas s’écarter de la route du devoir ; la tête des hommes patients ne s’échaull’e jamais et ils renoncent à ce qui est impossible ; mais quand la patience dépasse toute mesure, l’homme de cœur soupçonne de la lâcheté.

Quiconque est maître du trône doit employer l’intelligence pour trouver lemilieu entre ces deux ce routes et n’agir ni avec violence ni avec mollesse ; laisse donc guider ton âme par ton intelligence.

Fais attention pour que les hommes qui aiment à !

Blâmer ne puissent chercher à se faire honneur en relevant tes actes.

Ne demande pas de l’amitié à un ennemi, si empressé qu’il soit à t’appeler roi ; c’est un arbre vert, mais son fruit est du poison et si tu crois saisir ton ennemi par le pied, c’est sa tête que rencontrera ta main.

Que tu sois en haut ou que tu sois en bas, garde-toi des illusions.

Ne conserve pas dans ton cœur de ce mauvaises pensées, car le sort du malveillant sera mauvais.

Un roi qui enfreint un traité est un objet de dérision pour l’assemblée des grands.

Cultive la ce raison, c’est elle qui fera prospérer ce que tu entreprends et surveillera tes paroles et tes actions ; elle t’aidera à ordonner ton trésor, ta couronne et ton armée ; elle te montrera la rotation du soleil et de la lune.

Garde-toi de t’attacher au luxe et aux trésors, car cette demeure passagère finira pour toi.

Ne prends conseil que d’un homme intelligent ; n’abandonne pas les coutumes des anciens rois.

Frappe de terreur avec ton armée les malveillants ; réfléchis profondément sur les suites et les causes des événements.

Un beau parleur qui, par ambition,

4 loue les hommes qui ne le méritent pas, cherche ta ruine par ses paroles ; ne les laisse donc pas demeurer dans ta mémoire.

Mais ne tiens pas pour un homme celui qui ne loue personne ; car Dieu aime qu’on loue et il rend impuissants ceux qui parlent mal des autres.

Quiconque ferme les yeux

sur les fautes et étouffe facilement sa colère verra tous les jours sa fortune augmenter ; mais celui qui est impatient aura le cœur gonflé de sang et quiconque lutte contre les flots de la mer n’est pas un homme de sens.

Que ton cœur soit un arc et la langue la flèche ; ne prends pas légèrement ces paroles, déploie la poitrine, tends droit le bras et place un but tel que tu le désires.

Que ta langue et ton cœur se conforment à la vérité et puis dis ce que tu veux. ce Quand on a de la cervelle dans la tête, on est toujours sincère d’intentions et de paroles.

Chaque fois que tu auras à prendre conseil de quelqu’un, parle-lui hors de l’assemblée ; et si tu combines l’expérience avec les bons conseils, ta fortune grandira chaque jour, ton esprit deviendra plus péné-, trant que celui de ton ennemi et ton cœur, ton cerveau et ta tête plus capables de gouverner le monde.

Sache que le conseil de l’homme guidé par la passion n’est jamais profitable.

Si tu as un ami avec un visage gai, tu le rendras plus’gai en l’honorant et en le faisant prospérer ; mais montre à tes ennemis un visage froncé et fais pâlir. les joues des malintentionnés.

Donne aux hommes de bien tout ce qu’ils désirent, c’est pour eux que doivent être tes trésors.

Délivre ton’âme et ton cœur de l’envie autant que tu le peux, car l’envie amène de l’angoisse et des larmes de sang.

Quand un roi montre de l’envie, les hommes vertueux le blâment. »

Lorsque le fortuné scribe eut écrit ces paroles dernières du roi, il les apporta et le vizir les plaça devant Ormuzd.

Le maître du monde exhala un soppir et sa joue de rubis devint comme une feuille jaune.

Lorsque la joue colorée du roi fut devenue comme de l’or, le monde s’obscurcit devant Bahram ; pendant quarante jours il resta en deuil et abattu et le puissant trône demeura inoccupé et plein de poussière.

Telle est, depuis qu’elle existe, la sphère qui tourne, tantôt pleine de douleur, tantôt pleine de joie.

Si tu as du sens, ne la compte pas pour amie, car aussitôt qu’elle le pourra, elle te déchirera la peau.

La nuit d’Ormuid est arrivée au mois de décembre ; repose-toi des chants et saisis la coupe de vin.

Dernière mise à jour : 7 sept. 2021